Un zeste de… Bourgogne-Franche-comté

Voici le premier article « un zeste de… ». L’idée de ce genre d’article est de voyager en images. Nous ne développerons pas beaucoup d’informations pratiques (Mais si vous avez des questions précises, n’hésitez pas… ;))

On vous propose pour commencer une petite virée en Bourgogne-Franche-Comté, en automne, fin octobre. Plus exactement, dans le nord-ouest de l’ancienne dénommée Bourgogne. 3 jours étaient très courts pour parcourir cette vaste région mais voici un petit aperçu pour vous donner de petites idées et pourquoi pas, anticiper un éventuel week-end automnal…

DSC04664

Lire la suite

Publicités

Derniers jours, entre fjords et montagnes… & quelques anecdotes.

Au coeur du Hardangerfjord

Après 2 nuits à Bergen, notre prochaine destination est Lofthus, au coeur de la région d’Ullensvang, niché au creux du Hardangerfjord, connu pour ses centaines de milliers d’arbres fruitiers (!).

2h30 de voiture sont prévues mais les routes sont sinueuses, la vitesse très limitée et les camping-cars en plein rétrécissement de chaussée, nombreux !

Le fjord, bien que sous la pluie et dans la brume (qui nous poursuivent toujours), nous fait nous sentir tout petits, entre terre, mer et montagne.

Pour nous dégourdir les jambes, on entame une randonnée  à Kinsarvik, petite bourgade viking : celle des 4 chutes de Husedalen.  Nous marcherons 3h, sans aller au bout de la randonnée qui se prolonge jusqu’au parc national de la Hardangervidda, pour cause de sentier très boueux. La nature est sublime !

Lire la suite

Le Preikestolen & Bergen

Après la côte sud, la suite de notre voyage se poursuit vers l’ouest. Plutôt que de longer encore la mer, nous remontons directement dans le centre à partir de Kristiansand, par la route n°9, jusqu’à Rysstad. C’est un peu plus long mais nous aspirons à un peu de nature et de petites routes, la côte sud ne nous ayant pas totalement séduits…

La nature norvégienne

La remontée entre Kristiansand et Rysstad ne nous convainc pas non plus (nous sommes décidément un peu difficiles ;)). Un peu long et sans grand intérêt. Le temps maussade y est sûrement pour quelque chose.

Arrivés à Rysstad, on bifurque vers la route 45 : nous voilà dans une Norvège verdoyante ! L’eau est omniprésente : des lacs, des rivières, des cascades et… la pluie. Les moutons se baladent en toute quiétude sur les routes et sont très curieux (tout le contraire de leurs timides confrères islandais).

Lire la suite

Sur la côte Sud, au rendez-vous des puffins !

Nous approchons de la fin de notre voyage et le rythme ralentit après toutes ces journées bien chargées.

Skaftafell

La pluie est encore de la partie mais nous retournons sur le site de Skaftafell pour une petite randonnée de 2h jusqu’à la cascade Svartifoss. Il semblerait que la brume décourage les touristes qui apprécient beaucoup les lieux d’ordinaire, car nous sommes plutôt tranquilles (comme sur l’essentiel de notre séjour d’ailleurs…).

Cette rando est une boucle de 5km environ, avec la cascade à mi-chemin. Entourée d’orgues basaltiques, elle illustre bien les forts contrastes islandais.

DSC01469.

Lire la suite

Pays de glace

Jökulsárlón

Un rendez-vous tout particulier nous attend aujourd’hui à 13h à Skaftafell ! Mais quelques arrêts s’imposent avant ça… Le temps effroyable nous inquiète : brume épaisse et bruine cachent les paysages alentours.

Sur la route, nous ne manquons surtout pas l’incontournable Jökulsárlón qui nous offre un moment exceptionnel. Il fait un froid glacial, mais quelle beauté ! Les morceaux de glace sont bleus, d’autres gris car recouverts de cendres, dans une atmosphère irréelle, laiteuse, poétique et hors du temps. C’est un des plus beaux sites que nous ayons jamais vus.

DSC01364

Lire la suite

Région du Mývatn

La journée commence par un petit-déjeuner servi par notre hôte dont la timidité s’est un peu évaporée. Elle nous parle de l’Islande qu’elle ne reconnait plus en été tant il y a de monde  (sûrement car elle habite dans un endroit isolé), ou encore de la rhubarbe qui pousse partout sur l’île.

Mývatn et Dimmuborgir

Nous partons requinqués vers la région de Mývatn et son lac que nous rejoignons en deux heures. Les quelques cars de touristes que nous redoutions à tort de croiser au Cercle d’or sont ici ! Sur les conseils donnés par notre hôte le matin même, nous commençons par la visite de Dimmuborgir (littéralement les châteaux noirs). Il s’agit d’un immense champ de vestiges de lave qui se dressent comme des ruines. Nous suivons un sentier balisé jusqu’au sommet du volcan Hverfell dont l’ascension fait palpiter nos petits coeurs malgré ses seulement 432m ! La vue au sommet à 360° surplombe toutes les merveilles géothermiques du coin.‪

Lire la suite