Derniers jours, entre fjords et montagnes… & quelques anecdotes.

Au coeur du Hardangerfjord

Après 2 nuits à Bergen, notre prochaine destination est Lofthus, au coeur de la région d’Ullensvang, niché au creux du Hardangerfjord, connu pour ses centaines de milliers d’arbres fruitiers (!).

2h30 de voiture sont prévues mais les routes sont sinueuses, la vitesse très limitée et les camping-cars en plein rétrécissement de chaussée, nombreux !

Le fjord, bien que sous la pluie et dans la brume (qui nous poursuivent toujours), nous fait nous sentir tout petits, entre terre, mer et montagne.

Pour nous dégourdir les jambes, on entame une randonnée  à Kinsarvik, petite bourgade viking : celle des 4 chutes de Husedalen.  Nous marcherons 3h, sans aller au bout de la randonnée qui se prolonge jusqu’au parc national de la Hardangervidda, pour cause de sentier très boueux. La nature est sublime !

Nous continuons ensuite jusqu’à notre B&B à Lofthus, dans une école-pensionnat reconvertie  pour l’été. Une chambre d’étudiants nous attend pour la nuit et au petit matin, nous déjeunons avec des randonneurs passionnés et déjà très concentrés sur l’objectif de la journée, prêts à s’élancer vers le Trolltunga (pour la plupart d’entre eux).

DSC03899

Les bords du fjord sont entièrement couverts d’arbres fruitiers (cerisiers, pommiers, vignes…), c’est insolite et pittoresque !

PS : la Guesthouse du joli petit village de Lofthus propose de la truite accompagnée de cerises, asperges et pommes de terre locales, avec cake aux pommes, locales également. Un régal qu’on vous recommande chaudement ! 😉

DSC03940

DSC03942

DSC03926

Randonnée vers le Glacier Bluer

La majorité des randonneurs partent à l’assaut du Trolltunga. Nous lui préférons de notre côté le Glacier Bluer.

En effet, il faut compter 10 à 12h de marche pour le Trolltunga visiblement, avec un bon équipement de randonnée et… des pantalons imperméables, que nous avions jugé bon de laisser en France (…) !

(cliquez sur les photos pour agrandir)

Le Glacier se situe après Odda, point névralgique pour le départ de nombreux randonneurs, tout au bout du fjord. La randonnée est classée en difficulté rouge et s’avére être, une fois encore, un savant mélange de marche et d’escalade. A noter que par endroits, s’il a plu, quelques torrents peuvent se trouver en travers de votre chemin, tout comme la boue. Tout a été prévu pour pouvoir les enjamber (planches, ponts de fer…). Quelques cordes sont également accrochées par endroits pour se hisser sur des rochers ou les contourner. Un très bon souvenir sportif pour ceux qui apprécient !

Le glacier se dévoile petit à petit, au fil de la rando…

Arrivés tout au bord, le soleil l’illumine. Le froid nous envahit. Derrière nous, le fjord et un paysage sublime, tout en contrastes verts et bleus…

DSC03973

C’est vraiment une belle randonnée, que nous vous conseillons si vous êtes amateurs de glaciers. Plusieurs sites sont à découvrir aux alentours d’oddocomme ce joli cadre bucolique digne du village des Hobbits ci-dessous ;).

DSC04019

Dernière partie du voyage : le Rjukan

Nous laissons derrière nous le Hardangerfjord, non sans un pincement au coeur… En l’espace de quelques kilomètres, après Odda et quelques tunnels, nous découvrons un paysage radicalement différent, qui demande un petit temps d’adaptation.

DSC04041

On traverse des stations de ski désertiques et désolées, une immense plaine avec quelques collines par-ci par-là, quelques névés, des lacs et bien entendu, des moutons. Nous avons bifurqué vers le village de Rauland, dont le Lonely Planet écrivait une bonne critique, mais ne nous arrêtons pas : pas très attrayant et pas âme qui vive !

Comme nous sommes dorénavant sur le plateau de la Hardangervidda, nous guettons, en vain, rennes et élans. La zone est décidément un contraste énorme avec le fjord où nous nous trouvions encore le matin même !

DSC04058

Le village de Rjukan, complètement encastré au fond d’une vallée,  est plutôt sympathique, le soleil est là et on atteint même les 19 degrés (!!!). Pour l’anecdote, le village est tellement encastré que le soleil ne peut l’atteindre de septembre à mi-mars. Un jeu de miroirs a alors été installé sur une crête à 450 mètres au-dessus de la ville, pour réfléchir le soleil et dégager un halo de soleil salvateur durant les longues journées d’hiver.

Quant à nous, c’est un peu plus haut, au pied du Mont Gausta, que nous passerons les deux prochaines nuits… La vue  depuis notre petit chalet est imprenable !

DSC04047

Et le lendemain, nous entamons l’ascension du Mont, qui culmine à 1883m. On choisit un point de départ « entre deux », depuis le parking Svatsvro (à la prononciation simplissime vous remarquerez).

DSC04074

DSC04059

DSC04077

DSC04082

DSC04090

DSC04106

‪Beaucoup –notamment des touristes norvégiens- accèdent au sommet grâce au Gaustabannen : un train qui gravit l’intérieur du Mont sur une pente à 40°, construit en 1958 par l’OTAN pour accéder à une station radio. Nous le prendrons au retour, pour préserver ce qui reste de nos jambes encore endolories par la rando du glacier ;). (Attention, ce charmant petit train a un coût : 350 NOK/ personne aller-retour, 250 NOK/personne pour un aller !)

DSC04107

Il n’est donc pas étonnant de croiser des personnes âgées ou de jeunes enfants tout en haut, qui savourent la vue en dégustant une gaufre (ou l’inverse) !

La randonnée n’est pas forcément évidente : ce sont essentiellement des roches à gravir.

Mais la vue au sommet vaut le détour : presque à 360°, 1/6 de la Norvège est visible !

C’est ensuite à l’étonnant hôtel de Losby que nous passerons notre dernière nuit (un hôtel réservé aux golfeurs, savant mélange entre  » Grand Budapest Hôtel » et « The Shining » côté ambiance, une atmosphère surréaliste et déstabilisante en somme…)

L’heure du retour

Petit « bilan » de notre voyage en Norvège : nous avons passé 15 jours dépaysants, assez sportifs, mais sommes heureux d’avoir pu découvrir ce pays. Après notre roadtrip en Islande l’an passé, nous aurons encore une fois énormément roulé, ce qui n’est pas de tout repos. Nous avons beaucoup comparé -à tort- l’Islande et la Norvège tout au long de notre séjour. La première est probablement à découvrir après avoir fait la Norvège, tant la diversité de ses paysages et sa nature puissante et décomplexée sont uniques et incomparables.

La météo n’aura pas vraiment été de la partie, hormis à Oslo, et apprenant que quelques jours auparavant, le soleil et la chaleur étaient au rendez-vous, nous étions un peu frustrés…

Récap’ du parcours (début juillet) :
  • J-1 : arrivée à Oslo
  • J-2 : Visite d’Oslo
  • J-3 : Visite d’Oslo
  • J-4 : Départ vers le Sud pour Arendal
  • J-5 : Randonnée au lac Assaervannet / Tromsoy
  • J-6 : Départ vers le Lysefjord en passant par le centre
  • J-7 : Randonnée Preikestolen
  • J-8 : Départ vers l’île de Karmoy et nuit à Sveio
  • J-9 : Départ vers Bergen / visite de la ville
  • J-10 : Départ vers Lofthus / Randonnée aux 4 chutes de Husedalen
  • J-11 : Randonnée vers le Glacier Bluer
  • J-12 : Départ vers le Rjukan
  • J-13 : Randonnée sur le Mont Gausta
  • J-14 : Départ vers Losby / Oslo avant le départ
  • J-15 : Retour en France

Si nous devions modifier le parcours, nous ferions l’impasse sur la côte Sud, qui ne nous a pas particulièrement charmés. Nous partirions directement vers les fjords de l’Ouest pour remonter davantage vers le Nord ensuite !

Roadtrippers.com-NORWAY

(Carte via Roadtrippers.com)

Côté pratique :
  • Construire un parcours pour la Norvège nous a semblé un peu compliqué : les informations sont disséminées dans les guides et sur le net et il est difficile de faire des choix tant le pays est vaste.
  • Le trajet en avion n’est pas très onéreux.
  • Le reste du séjour est par contre plus coûteux : les prix sont très élevés en Norvège, notamment l’alimentation (compter 25€ pour une pizza/personne !)
  • Nous avons loué une Golf chez Rentalcars à l’aéroport (parfaite pour tous nos parcours (et les sièges chauffants, un véritable luxe ;)). En revanche, déception pour le loueur : nous n’avons pas signalé, et ce n’est pas malin c’est vrai, qu’il n’y avait pas le plein d’essence en partant. Nous l’avons rendu au même niveau et avons dû payer la différence, ils n’ont rien voulu entendre.
  • A votre arrivée en Norvège, le loueur de voiture vous demandera de verser une certaine somme pour les péages, directement créditée sur le petit boîtier fixé à votre pare-brise. Les péages sont en effet différents du système français : il suffit de passer sous une structure sur la route directement et vous êtes débités d’une certaine somme. La surprise du total est donc à l’arrivée… Vous serez soit remboursés de la différence, soit débités si vous avez beaucoup roulé ! (Les tunnels notamment sont assez coûteux).
  • Nous sommes ravis de toutes nos locations via Airbnb… Toutes très spacieuses (certains norvégiens aménagent carrément le rez-de-jardin de leur maison en studio).
Bon à savoir :
  • Nous nous sommes sentis en totale sécurité dans toute la Norvège.
  • Tout y est extrêmement propre et bien entretenu, même dans la capitale.
  • Les norvégiens sont très soucieux de l’environnement et très en avance sur ce sujet (bornes électriques facilement accessibles pour recharger les voitures en ville, système de recyclage bien pensé, immeubles verts…)
  • Tout nous a semblé très calme et apaisant.
  • La météo est capricieuse et une fois la pluie installée, elle est bien décidée à rester !
  • Renseignez-vous avant votre séjour sur les sentiers de randonnée ou directement dans les offices de tourisme (quand ils ont les infos…). Ils ne sont en effet pas toujours évidents à trouver et certaines propriétés privées compliquent parfois leur accès.
  • La vitesse sur les routes est extrêmement contrôlée et les limitations de vitesses changent souvent, soyez vigilants !
  • La cuisine norvégienne ne fait pas partie des plus mémorables 😉 (parole de norvégien)… Et leur café non plus !

N’hésitez pas à nous poser vos questions, nous essaierons d’y répondre avec notre petite expérience 😉 !

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s